Samsung, le smartphone pliable arrivera en 2019

Un plat riche pour Samsung : en une seule journée, de nouvelles informations apparaissent sur ses produits les plus attendus. D’une part, il y a le Samsung S10, le nouveau vaisseau amiral coréen, d’autre part, il y a le smartphone pliable. Commençons par ce dernier point. Depuis des années, nous parlons d’écrans flexibles, Samsung lui-même a montré de nombreux prototypes depuis 2014, mais en fin de compte, cela n’a toujours rien donné, des produits qui ont suscité la surprise des professionnels et qui ont été rapidement mis en rayon. Maintenant, il y a même une date. Selon Bloombergil Winner téléphone, comme il est appelé en code, arrivera en 2019.

 

Le smartphone pliable existe

 

Si c’était vrai, ce serait un tournant, la première véritable nouveauté après des années de petites évolutions et sans révolution. Il est temps pour le marché du téléphone d’agir et Winner pourrait le faire. Les eaux sont très confuses, les nouvelles et les dénis s’enchaînent sans problème, mais les plus crédibles parlent d’un téléphone avec un écran traditionnel de 4,6 pouces qui s’ouvre alors comme un portefeuille pour afficher un écran de 7,3 pouces à l’intérieur. Bref, ce serait ce que nous avons vu ces dernières années et ce serait plus près que nous ne le pensons. Si la sortie sur le marché était prévue pour 2019, Samsung pourrait déjà dévoiler le prototype de son smartphone pliable lors de la conférence de ses développeurs prévue à San Francisco les 7 et 8 novembre. Alternativement, il y a ceux qui suggèrent que peut-être seulement l’interface graphique sera présentée, pas le téléphone lui-même, mais dans les deux cas serait clair une chose : le dépliant existe et est presque prêt.

 

Le smartphone pliable, nouveau vaisseau amiral de la gamme Galaxy S

 

Et nous voici avec la S10, deux modèles qui doivent racheter les ventes sous les attentes de la S9, un défi pas facile avec les Chinois de plus en plus féroce. Selon les dernières rumeurs, les deux téléphones auront des écrans courbes avec des lecteurs d’empreintes digitales sous l’écran, une technologie vue directement sur les Chinois haut de gamme mais jamais apparue chez les Coréens. Sur le plan photographique, il y aura trois caméras arrière, mais c’est la frontale qui suscite le plus la curiosité. Il est dit en de nombreux endroits qu’il sera « glissé sous l’écran », une définition peu claire, qui fait penser (et espérer) à la disparition définitive de l’encoche, l’encoche noire qui apparaît en haut de l’écran. La prochaine S10 pourrait en fait avoir un petit trou dans l’écran à travers lequel les objectifs seraient en mesure de capter la lumière et puis se tirer un selfie ou reconnaître les visages. La dernière mention concerne le connecteur du casque : apparemment, il disparaîtra définitivement, mais même ici, il n’y a pas de certitude.

 

Un troisième smartphone pliable moins cher

 

Plus il est sûr, cependant, qu’à côté des deux plus grandes S10, il y aura aussi une troisième version du smartphone pliable, moins chère. Comme par tradition Samsung produit également des versions Lite de ses téléphones les plus puissants, c’est-à-dire des modèles moins chers qui, cependant, à la fin, sont si redimensionnés que d’avoir peu en commun avec les frères aînés. Avec la S10, ça devrait être différent. La version bon marché devrait perdre le lecteur d’empreintes digitales sous l’écran (il irait sur le côté), la triple caméra et l’écran courbé tout en laissant intactes les autres caractéristiques. Enfin, il est dit que les Coréens seraient en pourparlers avec la compagnie de téléphone Verizon pour apporter seulement aux États-Unis une S10 avec connectivité 5G. Disons qu’il semble peu probable qu’en un an, il y ait une couverture 5G capable de justifier un tel produit, mais nous verrons bien.

 

Auteur de l’article : 22ZE8ugw