Avis de démission : jours, procédures et délais à respecter

Le travailleur peut démissionner pour n’importe quelle raison, mais il y a des délais pour ne pas encourir de pénalités. Voici les délais de préavis et comment les communiquer à l’employeur.

Démission : avec quel préavis doit être communiqué à l’employeur ?

L’article 2118 du Code civil stipule que chaque contractant d’un contrat de travail – même à durée indéterminée – peut résilier le contrat en donnant un préavis dans le « délai et de la manière prévus par la coutume ou l’équité.

La relation de travail peut donc être résiliée soit par le libre arbitre du travailleur (démission), soit par l’employeur (licenciement), l’important étant de donner un préavis régulier à l’autre partie.

L’avis de licenciement dont nous avons parlé dans le guide dédié ; ici, nous allons plutôt clarifier les termes de l’avis de démission.

Celles-ci sont indiquées à la fois par l’INPS et par les Contrats Collectifs Nationaux de Travail individuels, qui précisent qu’un salarié peut démissionner et mettre fin à la relation de travail en notifiant sa décision à l’entreprise avec un préavis « variable selon l’ancienneté de l’entreprise et le cadre contractuel ».

Si vous envisagez de quitter votre emploi, nous vous recommandons de vous informer à l’avance du préavis à donner à l’employeur. Si vous ne donnez pas avis de votre démission, il y a un risque que votre salaire soit réduit.

Auteur de l’article : stephanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *