Analyse de marché : les couches Mercadona, leaders en prix et qualité

Selon une étude de l’OCU, la marque Deliplus (Mercadona) coûte en moyenne la moitié moins cher que la concurrence et ses résultats sont également les meilleurs.

Les couches pour bébés Mercadona sont, selon une étude, les meilleures en termes de prix et de qualité. C’est le résultat d’une analyse réalisée par l’Organisation des Consommateurs et Utilisateurs (OCU) qui a déterminé que les articles de marque Deliplus (marque blanche Mercadona) sont ceux qui offrent une meilleure absorption et un meilleur confort aux bébés, ainsi que des économies aux parents.

L’étude basée sur 13 marques de couches jetables a montré qu’en général, le niveau d’absorption est optimal dans toutes sauf deux d’entre elles : Carrefour Eco Planet et Moltex. D’autre part, l’évaluation des  » fuites  » – lorsque la  » pisse  » sort de la couche – a montré que le niveau est également bon dans tous les modèles sauf le Carrefour Bio Baby.

 

Plus de 1 000 euros d’économies

L’un des facteurs qui préoccupent le plus les parents est le coût des couches. Et c’est là que Mercadona gagne aussi. Le Deliplus coûte 0,16 euros par couche, tandis que les marques telles que Dodot Activity (deuxième en performance) atteignent 0,35 euros par unité. Cette différence peut représenter jusqu’à 1 000 euros d’économies pendant les deux ans et demi où le bébé portera des couches. Selon les données calculées dans l’étude, les bébés auraient besoin de jusqu’à 5 640 couches jetables, donc un bon choix est important et n’est pas toujours lié au prix des articles.

 

L’écologie est payante

Par contre, si les parents sont préoccupés par l’écologie, ils devront payer pour cela. Le modèle écologique Carrefour Eco Planet coûte deux fois plus cher que les autres marques de distribution, tandis que le modèle Bambo Nature coûte jusqu’à 0,50 euros l’unité. De plus, tous deux obtiennent les pires données sur le rendement. En ce sens, les personnes soucieuses de l’environnement peuvent opter pour d’autres produits tels que les couches Eroski, qui ont également des revendications écologiques et dont le prix n’est que de 0,17 euros par unité.

 

Auteur de l’article : 22ZE8ugw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *